Saint Brévin Infos

130 bougies

La ville de Saint-Brevin a décidé de célébrer sa 130e année en tant que station balnéaire en inscrivant ce fil rouge sur de nombreuses animations d’avril à décembre prochain.

Il était une fois une bourgade de bord de mer noyée dans les sables... Rassurez-vous, nous sommes revenus  en 1830. Depuis Saint-Brevin qui a perdu son accent en 1951 a une toute autre figure aujourd’hui.

Station balnéaire

1830, les premières plantations de pins sont décidées, elles ont pour objectif d’enrayer l’avancée du sable qui ne cesse d’envahir la côte et de menacer les maisons. 20 ans plus tard, le résultat se fait sentir, les arbres ont poussé et modifié sensiblement le paysage.
1882, le village prend une nouvelle dimension, des investisseurs créent la Société des Bains de mer, sortira également de terre le Casino de la Plage. En 1899, Saint-Brevin complète son nom pour devenir Saint-Brevin-les-Pins, les « vacanciers affluent » comme des écureuils, symboles de la ville.
Début du XXe siècle, la mise en service du chemin de fer  Paimboeuf/Pornic  va contribuer au développement de la commune. Il va falloir encore du temps pour gérer l’accueil et la population estivale. Un syndicat d’initiative voit le jour après la première guerre mondiale.
En 1926, Saint-Brevin compte 2 800 habitants contre 1 300 en 1892 ; aujourd’hui (13 000).
1975, autre date essentielle, la mise en service du pont de Saint-Nazaire, puis sa gratuité de passage 20 ans plus tard qui va désenclaver la commune.

Mode sépia

Pour ses 130 ans, la municipalité a fait réaliser un visuel doucement nostalgique et clin d’œil qui va servir de support tout au long de cette année. Bientôt visible partout sous forme d’affiches, de cartes, d’oriflammes et même cet été sur des enveloppes prêtes à poster, chacun pourra s’amuser à y découvrir les éléments qui ont marqué la ville.
Sa réalisation a été confiée à un jeune Brévinois, graphiste et illustrateur : François Ripoche. Il s’est inspiré des cartes et imprimés d’autrefois « C’est un mélange d’illustrations anciennes doublé de collages contemporains, la composition est un mélange des styles.  Il était intéressant de mêler notre patrimoine à la réalité d’aujourd’hui ».
Yannick Haury, rajoutant « Nous sommes devenus une ville de bord de mer qui ne vit plus seulement au rythme des saisons, nous voulions marquer ce 130e anniversaire en le déclinant sur les manifestations 2012 »

Un programme anniversaire

Les acteurs de la vie associative seront largement impliqués dans cet agenda conséquent avec notamment :
une exposition de cartes postales anciennes du 16 au 21 avril. Elles rappelleront des souvenirs comme par exemple la ligne de chemin de fer Paimboeuf/Pornic ou par des images du bourg ou du littoral. (Hall Étoile de Jade)
exposition au musée de la Marine consacrée au paquebot France à travers livres, objets et photos du 27 avril au 15 septembre ;
un fleurissement spécifique « 130 ans » la première quinzaine de juin ;
7 fanfares en alternance l’été prochain tous les mercredis et de vendredis entre l’Océan et les Pins ;
un pique-nique géant devant le Casino le 7 juillet , avec animations, concerts et feux d’artifice en soirée et la présence du Bagad de Saint-Nazaire le 14 juillet.

Détails des festivités à venir sur le site de la mairie : www.saint-brevin.fr/ et l’histoire de la commune dans le magazine Brev’mag qui sortira avant la saison.

 

Auteur : JRC | 27/03/2012 | 0 commentaire
Article suivant : « Semaine courtoise »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter