Saint Brévin Infos

A Saint-Brevin on négocie le nombre de réfugiés

Le Préfet vient d’annoncer que le nombre de réfugiés prévus à Saint-Brévin serait de 50 au lieu de 70. Cette annonce a été faite hier au cours d’un point presse tenu par Yannick Haury maire de Saint-Brevin et le Préfet de Loire-Atlantique.

Le nombre de réfugiés a donc été réduit à la baisse à la demande du Maire de Saint-Brevin. Le Maire et le Préfet veulent jouer l’apaisement après les coups de feu tirés contre le centre d’accueil et d’orientation prévu pour accueillir les réfugiés début novembre.

Le maire de Saint-Brevin minimise tout de même le nombre des opposants à l’accueil des réfugiés. « Quand je vais chercher mon pain le matin, les gens ne m’interpellent pas dans la rue sur ce sujet. Mais ils ont besoin d’être rassurés ».

Le Préfet de Loire-Atlantique a tenu à rassurer : « Nous les acccueillons pour qu'ils apprennent à connaitre le droit français et puis une fois que ceci est fait, ils quittent le site de Saint-Brevin (...) On est sur une démarche d'expérience de quelques mois, 6-7 mois peut-être".

Les opposants à ce projet d'accueil organisent une réunion samedi, salle des Dunes, à Saint-Brevin à partir de 20 heures. 

Par ailleurs un rassemblement citoyen est prévu dès 19h devant la salle de réunion afin de "montrer que les valeurs de solidarité et d'entraide sont plus fortes que (les) idées réactionnaires" des opposants."

08/10/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Saint-Brevin : Pas d’échauffourées hier pendant la réunion des anti-réfugiés »
Article suivant : « Saint-Brevin devrait accueillir 70 migrants en provenance de Calais »

Vos commentaires

#1 - Le 08 octobre 2016 à 11h05 par bigot, Saint-brevin
"Nous les acccueillons pour qu'ils apprennent à connaitre le droit français"
ah bon ! le droit Français contient il aussi LA LANGUE Française ?
c'est beauuuuuu de faire connaître toutes les solutions, mais ensuite ? un Job aussi ? un appartement, une chambre d’hôtel ou une maison ???? CAF, regroupement familial, CMU, ATA, AMS etc... tout cela est tellement charmant. qu'attends donc l'Europe à forcer les Pays riche du golf à ouvrir leur frontières ? histoire pétrolière certainement, faut pas toucher !
du coup la pompe à fric, c'est nous, l'Europe !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter