Saint Brévin Infos

Conseil express

La dernière séance de l’année du conseil municipal brévinois a été expédié en une heure avec un menu portant peu à débat.

Pour un marché attractif

Le conseil modifie le règlement des marchés en privilégiant les abonnés à l’année et en taxant davantage les marchands qui viennent uniquement profiter du portefeuille des touristes l’été.
Pour le maire, Yannick Haury : « Il s’agit de rendre ce marché attractif, en jouant sur la qualité dans un cadre adapté ». Du coup, les prix très bas des abonnements annuels visent à tenter de faire venir des commerçants, notamment sur le marché du jeudi.
L’augmentation des emplacements est de 4 % avec des tarifs adaptés pour les commerçants réguliers.
Le marché reste une des priorités de la municipalité, même s’il est déficitaire (20 000 € par an) ; Yannick Haury précise vouloir soutenir cette activité « facteur d’animation important pour notre commune ». (quatre abstentions).
Le conseil efface des admissions en non valeur (8 358 €) s’étalant sur une période de cinq ans. Elles concernent des factures non payées à la commune émanant d’une association aujourd’hui disparue et de restauration scolaire ; une suppression de dette ayant pour cause principale le surendettement.
Augmentation du tarif des campings de Mindin et de la Courance (plus 6 %) « Ce qui est faible au regard de l’indexation » (quatre abstentions) et des activités gérées par la SEMSEL.
Cette société d’économie mixte en charge des activités culturelles et sportives (cinéma, piscine, activités nautiques) reste peu gourmande avec des augmentations faibles; jusqu’à 2% pour le char à voile. Le ticket de cinéma passe à 7, 50 €. (4 abstentions).
Les élus votent des augmentations des tarifs municipaux.
Sans détail, ni commentaire, l’amicale laïque reçoit une subvention exceptionnelle de 1 000 € « pour l’aider à combler son déficit budgétaire ».
On retrouve les explications du déficit de l’amicale sur le site http://amicale-laique-st-brevin.org/wordpresse/?p=1683
Extrait de l’assemblée générale : « Le bilan financier de l’année dégage un déficit de 1 276, 45 €, conforme au budget prévisionnel de l’an passé. Déficit dû au difficile équilibre des sections jeunes Arts plastiques, Peinture Créativité, Gym douce et Tai-chi. ».

Le coq et la croix

Le conseil régularise les indemnités du personnel communal du tableau des effectifs et met à jour les définitions du compte épargne temps ; le recensement partiel  (janvier/février) se verra affecté deux postes.
Suite à des constructions de lotissements, de nouvelles rues apparaissent sur la commune; ainsi dans le lotissement la Mercellerie, l’on trouvera dorénavant la rue du banc de Biho. Explications : il s’agit du nom donné à un banc de sable artificiel créé en 1970.
Avant de clore le conseil, Yannick Haury  fait le point sur la tempête, source de dégâts sur la commune que les services techniques s’emploient à réparer. L’église a aussi souffert, voyant son coq et sa croix mis à terre.
Yannick Haury clôt ce conseil express par ses vœux aux élus pour 2012 ; les traditionnels vœux de la mairie auront lieu le lundi 9 janvier à 19 heures à l’Étoile de Jade.
 

Auteur : JRC | 20/12/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Conseil municipal : débattre avant de voter »
Article suivant : « Téléthon 2011 : nombreuses activités à Saint-Brevin »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter