Saint Brévin Infos

FO écrit au conseil d'administration de l'EPMS

Le bras de fer continue à Saint-Brevin entre les personnels et la direction de l'EPMS. Ce matin 180 personnes (selon FO) étaient rassemblées pour écouter la lecture d'une lettre de demande d'explications.

Selon FO ils étaint environ 180 ce matin a écouter la lecture d'une letre de revendication adressée à la direction :
« Comme vous avez dû l’apprendre par la presse, les personnels de l’EPMS* sont en grève reconductible depuis le 5 septembre.
 Ils s'opposent aux mesures prises par le directeur de l’EPMS pour combler le déficit , mesures qui touchent les contractuels, les personnels et les résidents et qui font l’objet d’un cahier de revendications déposé au directeur et aux tarificateurs .
Les personnels  considèrent en effet que ce n'est ni à eux ni aux résidents  de payer l'addition soit d’une mauvaise gestion, soit d’un manque de financement..
Dès 2011,le syndicat Force Ouvrière avait alerté les tarificateurs des problèmes rencontrés tant  sur le plan du management  que sur le plan financier avec le directeur de l’EPMS.
 Le 2 février 2012, une délégation FO/ CGT était reçue par Monsieur MAUDUIT, président du Conseil d'administration pour lui faire part de nos interrogations et  demander un audit managérial et financier.
 Cette demande n'a pas été retenue. Pourquoi?
À ce jour aucun élément précis et chiffré ne permet d'apprécier véritablement les causes de ce déficit .
 L’ARS annonce un déficit de 2 millions d'euros, essentiellement sur le budget du personnel,  et prône un retour à l'équilibre financier inévitable selon elle.
Autrement dit les personnels vont devoir se serrer la ceinture
De même dans un courrier adressé aux familles le directeur de l’EPMS fait la liste des droits à congés des agents, semblant indiquer, dans une présentation très partisane, que les personnels sont des fainéants- ils ne travaillent vraiment pas beaucoup !!- et des profiteurs qui mangent aux frais de la princesse !
C’est une campagne odieuse qui vise à dénoncer les personnels auprès des familles comme les responsables du déficit et à le leur faire payer en dégradant leurs conditions de travail ?
Ce courrier a révolté les personnels qui se demandent, pour rester sur le même registre, combien est payé, un voire deux  directeurs pour amener un établissement jusques-là équilibré au bord de la cessation de paiement?
Les personnels réunis avec FO et CGT, pensent que cette situation était évitable si on les avait écoutés en temps et en heure.

Alors, non les personnels ne sont ni responsables ni coupables.
Par ailleurs, compte tenu de la réglementation, nous rappelons que pour assurer la présence constante d’un agent 365 jours sur 365, 24h/24, il faut 6 personnes.Alors oui, la prise en charge de 435 résidents a un coût et c’est incontournable

Mesdames et Messieurs les administrateurs,
Ne bradez pas l’établissement
Ne  votez pas  le plan de retour à l’équilibre financier ».

 

30/09/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « 250 employés de l'EPMS de Saint-Brevin bloquent le pont »
Article suivant : « EPMS : une délégation syndicale reçue par l'ARS »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter