Saint Brévin Infos

L’AC Saint-Brevin-les-pins veut renouer avec son passé

« La réussite passera par le travail, le sérieux et la fierté de porter le maillot de Saint-Brevin ».Affirme Alain Legoux, président du club de football AC Saint-Brevin-les-pins

Fort de ses 300 licenciés, le club brévinois se rappelle qu’il jouait il y a plus de vingt ans en 4e division, le CFA 2 de l’époque. Ensuite, après quelques années passées en Division d'Honneur, il évolue aujourd’hui dans le groupe A de la DRH de la ligue Atlantique.
Pour se donner les moyens de ses ambitions, Alain Legoux a fait appel il y a un peu plus d’un an à Mathieu Ricoul, un jeune entraîneur qui avait débuté dans le métier au contact de Denis Calesse en CFA 2 à La Chapelle-des-marais : une bonne expérience pour se mettre le pied à l’étrier.

Depuis l’été 2010, cet ancien gardien de but a d’abord commencé par consolider les fondations d’une équipe qui avait failli descendre en Promotion d'Honneur. Tout d'abord en s’appuyant sur les jeunes éléments du club, mais aussi en mettant en place un projet sportif de l’école de football aux seniors.

Un vaste programme qui commence à porter ses fruits.

« Solidifier le club la première année, puis la suivante consolider et développer afin d'aller plus haut lors de la troisième. »Se veut confiant Mathieu Ricoul.
Travail, rigueur, respect, ambition, rien n'est laissé au hasard.
Avec une équipe d’une moyenne d’âge de 21 ans, il sait qu’il peut s’appuyer sur des joueurs cadres comme les milieux Sylvain Lecuyer et Guilhin Barbe et le gardien Valentin Babilaer.
« On pèche encore par manque d’expérience, mais j’ai un groupe très réceptif qui progresse vite. ».
Avec trois victoires, un nul et une défaite, tous les feux sont au vert en ce début de saison.

L’équipe B est entraînée par Claudie Durand. Il est assez rare dans le milieu de voir une femme diriger des hommes. Mais ça marche, car à 27 ans, la jeune Claudie est une passionnée.

Le staff technique compte 12 entraîneurs, le club disposant de 3 équipes seniors, plus une équipe de U19, deux de U17, deux de U15 sans compter l’école de football forte de sa centaine d'enfants de 6 à 12 ans.
Cette dernière va bientôt recevoir le label « OR » de la fédération, consacrant la qualité du travail effectué (accueil, gestion des séances, encadrement...).

Mathieu Ricoul s’attache à proposer des principes de jeu appliqués à toutes les équipes, facilitant l’intégration des jeunes chez les seniors.

Cinq terrains dont trois pour la compétition composent la plaine de jeu avec un projet pour une nouvelle structure en 2013, composée d'une tribune avec un espace club house et un terrain synthétique.

Si on ajoute que les stages Jean Vincent se déroulent durant les vacances scolaires et connaissent un succès grandissant avec de plus en plus de participants, et que les bénévoles organisent des manifestations importantes comme la fête de la moule en Août et la nuit du foot en février, on voit que l’AC Saint-Brevin est dans une dynamique très positive pour devenir un des meilleurs clubs de la Presqu’île.

Auteur : Fernand Bonaguidi | 11/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « La réserve de La Chapelle-des-marais confirme son statut de leader »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter