Saint Brévin Infos

La réserve de La Chapelle-des-marais confirme son statut de leader

L’AC Saint-Brévin recevait le leader de la DRH le FCCM 2. Classés 3es les Brévinois jouaient gros dans ce débat de haut de tableau. Après une bonne 1re période, les Brièrons plus matures s’imposaient logiquement sur la marque de 2 à 1 devant des locaux maintenant repoussés à 8 points.

L’ACB avait bien débuté la rencontre. Lebatard (11’) et Van den Berge (18’)  s’étaient créé des occasions. Mais les gars de « Dédé » Breuval en contre se montraient percutants. La rencontre très équilibrée restait plaisante et d’un bon niveau. Mais La Chapelle en maintes occasions poussait le gardien local Babilaëre à multiplier les arrêts d’excellente facture pour sauvegarder sa cage. La rentrée aux vestiaires s’effectuait sur un score vierge parfaitement équitable.
Cependant, la reprise amenait un changement total de physionomie. Les noirs de Brière passaient à la vitesse supérieure. Dès la 49', Jérémy Thaud, bien isolé sur son aile, profitait d’une sortie trop anticipée du pourtant excellent gardien local et ouvrait le score logiquement (0-1). Chacun se doutait que le premier qui marquait allait vers une victoire promise. Les Brévinois perdaient leur football. À la 55', Fabien Guihéneuf ratait l’immanquable pour asseoir le score en touchant la barre d’un but tout ouvert. L’intensité du match baissait d’un cran. Les blancs locaux ne montaient plus en neige et on usait d’expédients. Fébriles, ils laissaient le leader lancer des contres surpuissants. À la 87', Jérémy Thaud doublait la mise et aussi son compteur personnel de buts du jour (0-2). À l’amorce des arrêts de jeu, l’ACB réduisait le score par Lebatard sur un ballon en profondeur dans l’axe, ponctué d’un joli lobe fatal au gardien briéron Brisson. Cette ultime action ravivait des regrets.

L’entraîneur de la réserve briéronne André Breuval était forcément satisfait. «  Dans l’ensemble cette victoire est méritée. Nous avons manqué beaucoup d’occasions. Nous aurions pu scorer plus tôt pour nous mettre à l’abri. Enfin bon, c’était une reprise. Nous n’avons pas joué depuis le 4 décembre. On met nos adversaires, qui possèdent une bonne équipe, à huit points. C’est bon ».


Du côté brévinois, l’entraîneur Mathieu Ricoul se montrait déçu mais réaliste. «  Leur victoire est méritée. Ils étaient plus cohérents et plus matures en face avec une moyenne d’âge de 5 à 6 ans supérieure à la nôtre. Nous avons manqué de contenu et l’absence de notre arrière central suspendu pour cette rencontre nous a fortement perturbés derrière. Nous n’avons pas été assez patients. On s’excite à mauvais escient. La jeunesse… »

Auteur : JLM | 08/01/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Football : Saint-Brevin s’impose en leader »
Article suivant : « L’AC Saint-Brevin-les-pins veut renouer avec son passé »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Cirque Saint-Petersbourg
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter