Saint Brévin Infos

Législatives 9ème circonscription de Loire-Atlantique Yannick Haury investi par En marche

Le maire de Saint-Brevin qui avait annoncé sa candidature à l’élection législative soutenue par l’UDI a finalement été investi par « En marche ». Il avait décidé de maintenir sa candidature sans étiquette malgré le retrait de l’UDI qui a finalement soutenu Claire Hugues.

Ce revirement pose problème aux électeurs qui on voté Haury candidat divers droite aux précédentes élections. Certains parlent de « girouette » 

« Je ne peux pas admettre à titre d'exemple que Yannick Haury, maire DVD de Saint-Brévin, après avoir reçu en son temps un soutien de l'UDI qui depuis lui a été retiré au profit de Claire HUGUES, s'affiche maintenant REM! Il oublie en passant le soutien apporté par l'UMP afin qu'il soit élu au Conseil départemental... Quelle gratitude, quelle classe! Souligne un militant LR 

9ème circonscription de Loire-Atlantique Pays de retz

Paulx - Port‑Saint‑Père - Rouans - Saint‑Etienne‑de‑Mer‑Morte - Saint‑Hilaire‑de‑Chaléons - Saint‑Mars‑de‑Coutais - Sainte‑Pazanne - Vue - La Bernerie‑en‑Retz - Chauvé - Les Moutiers‑en‑Retz - La Plaine‑sur‑Mer - Pornic - Préfailles - Saint‑Michel‑Chef‑Chef - Corsept - Frossay - La Montagne - Paimboeuf - Le Pellerin - Saint‑Brevin‑les‑Pins - Saint‑Jean‑de‑Boiseau - Saint‑Père‑en‑Retz - Saint‑Viaud - La Chevrolière - Legé - La Limouzinière - Saint‑Colomban - Corcoué‑sur‑Logne - Saint‑Lumine‑de‑Coutais - Saint‑Philbert‑de‑Grand‑Lieu - Touvois - Chaumes‑en‑Retz - Villeneuve‑en‑Retz - Machecoul-Saint‑Même - Cheix‑en‑Retz

16/05/2017 | 7 commentaires
Article précédent : « Christian Boisteau est le candidat de Debout la France dans la 9ème circonscription de Loire-Atlantique »

Vos commentaires

#1 - Le 18 mai 2017 à 23h17 par naïf, Saint-brevin
Avec Yannick Hauryble, En Marche arrière !
Le seuil d’admission pour l’investiture chez LRM était-il si faible pour que le Maire de St-Brévin remporte la mise ?
Certes, si la majorité Présidentielle cherche des députés godillots pour voter des lois sans broncher, alors probablement M. Haury pourra être un « bon » député. En revanche, si nous les électeurs du Pays de Retz attendons que notre député nous représente dignement et sache défendre nos intérêts, nous risquons d’être forts déçus. Déjà inaudible localement, même en poussant le micro à fond, nous risquons de ne pas beaucoup l’entendre sur les bancs de l’Assemblée nationale. Ce n’est pas non plus avec son charisme et sa hardiesse qu’il se fera remarquer.
En marche peut-être, mais vers où ?
#2 - Le 18 mai 2017 à 23h18 par naïf, Saint-brevin
Sans Foi ni Loi, dommage pour quelqu’un qui aspire à les écrire…
Si encore M. Haury avait fait part de ses convergences d’opinions avec M. Macron et pris le train En Marche ces derniers mois…
Bien au contraire, il y a encore quelques semaines, il suppliait Les Républicains pour l’investir. Comment croire alors en sa sincérité ? Impossible. Ce n’est pas la première fois que le Maire de St-Brévin retourne sa veste, même si on a pu constater par le passé que son costume d’élu local était bien trop grand pour lui. Selon les opportunités électorales, La girouette M. Haury a été affiliée chez Les Républicains, à l’UDI, « sans étiquette » devant les Brévinois, et puis chez La République en Marche aujourd’hui. A ce rythme, il risque bien de finir sa carrière politique en portant les couleurs politiques de la France insoumise…
Difficile dans ces conditions de lui faire confiance et de lui accorder notre voix.
#3 - Le 18 mai 2017 à 23h20 par naïf, Saint-brevin
Yannick Haury, le réfugié politique
Avec son attitude pour le moins ambiguë lors de l'accueil des migrants dans sa commune en octobre dernier, le Maire de Saint Brévin ne s'imaginait probablement pas à son tour se retrouver quelques mois plus tard avec le statut de réfugié.
Après avoir été écarté par sa famille politique au profit de la conseillère de Pornic, M. Haury s’est retrouvé apatride, errant "sans étiquette" sur la route hostile de l'Assemblée Nationale.
À la faveur d'une recomposition des forces politiques, M Haury a frappé à la porte du mouvement En Marche pour cumuler un 4ème mandat.
Malgré ses idées politiques bien différentes, la majorité présidentielle a fait preuve d’humanisme à son endroit...
#4 - Le 19 mai 2017 à 19h12 par naïf, Saint-brevin
La République en Marche déçoit
Alors que LRM se pare d'ambitions vertueuses pour regagner la confiance d’une population en mal de démocratie, la décision du mouvement créé par notre nouveau président sème le trouble et l’inquiétude dans la 9ème circonscription de Loire Atlantique.
En désignant M. Haury pour la représenter, nul doute que LRM a fait son choix uniquement par stratégie électoraliste, considérant qu’il était le mieux à même de ramasser le plus de voix. Quelles autres raisons ?
Renouvellement de la classe politique ?, évidemment pas. Non cumul des mandats, il en a déjà 3 en cours. Loyauté ? Vu ses revirements successifs, à coup sure non. Idéologie Macrono-compatible ? Chacun peut juger de son action rétrograde à St-Brévin. Qualités intellectuelles et vision politique ? Ceux qu’ils le côtoient vous diront que sa hauteur d’esprit ne dépasse pas la 1ere pile du pont de St-Nazaire.
Quel mauvais signal envoyé par la majorité présidentielle !
#5 - Le 28 mai 2017 à 21h09 par TL, PaimbŒuf
Votre intervention est un vrai torchon mêler de calomnie.
De plus je vous invite à changer rapidement d'informateurs car Monsieur Haury n'a jamais demander l'investiture de l'udi et encore moins des républicains. Ensuite vous parlez de loyauté Monsieur Haury a été investi par la Commission nationale d'investiture de la République en marche, regarder donc la candidate Madame Rabin sans étiquette députés sortantes socialistes et son suppléant Monsieur Jean-Philippe Reverdy qui s'est autoproclamé suppléant la République en marche et vous parlez de loyauté.
Je vous invite à consulter l'article qui est passé ce jour dans le Ouest-France je cite Madame barbaroux Catherine président du mouvement en marche; certains concurrents au mépris de la plus élémentaire honnêteté à l'égard des électrices et des électeurs n'hésite pas pourtant à entretenir une ambiguïté coupable dans leurs documents de campagne en revendiquant une appartenance à la République en marche, la majorité présidentielle ou en reprenant alors compte tout ou partie de programme présidentiel." Une mise au point après la présentation du suppléant de la candidate divers gauche Monique Rabin Jean-Philippe Reverdy comme marcheur". Avis aux détracteurs. Enfin ayez au moins le courage d'assumer vos propos.
#6 - Le 28 mai 2017 à 22h02 par Martin, Pornic
à TL Tous les journaux en mars ont annoncé la candidature de Haury soutenu par l'UDI Il figurait même comme investi par l'UDI sur le site de ces derniers. C'est facile à vérifier.
#7 - Le 29 mai 2017 à 07h34 par TL, PaimbŒuf
Oui alors que Monsieur Haury n'a jamais fait la démarche pour être investi par l udi, c'est lors des discordes entre les Republicains et l'udi qu' ils ont décidé d'investir chacun leur candidat il avait donc proposé à Monsieur Haury de le soutenir, pour au final quelques jours après décider de se raccorder autour d'un seul candidat LR et udi, sachant que Monsieur Haury avait avant d'avoir un soutien de l udi fait la démarche pour obtenir l'investiture la République en marche. Cordialement nuuf

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter