Saint Brévin Infos

Les macarons de Sylvie à Saint-Brevin

Arrivée à Saint-Brevin en 2004, Sylvie Verstraeten, trouvait le temps long. Gourmande et jamais à court d’idées, « elle pense souvent aux macarons que fabriquait sa grand-mère et en 2006, elle décide de se lancer dans la vente ».

Un ami vendéen, pâtissier de métier lui en assure la fabrication, entièrement à la main, d’après la recette de sa propre grand-mère… « Concurrence, oblige, la recette reste secrète .»
Le macaron apparaît en 1552, pour la première fois en France, sous la plume de Rabelais, dans le Quart livre sans que l’on puisse déterminer avec précision à quelle recette il fait référence. Certains prétendent que c’est Catherine de Médicis qui l'apporta d’Italie en entrant dans la famille royale. Ensuite, la recette du macaron, s’est vite répandue dans de nombreuses villes comme Montmorillon, Nancy, Amiens, Saint-Émilion… qui en ont revendiqué la paternité et bon nombre de légendes se sont créées.
Mais les macarons de Sylvie sont différents : « dans le temps, c’est comme ça que les grands-mères nous faisaient les macarons, des vrais, seulement faits avec de la poudre d’amande, du sucre glace et des blancs d’œufs. Pas des biscuits meringués ».
Sur son stand, vous ne trouverez que des produits frais, renouvelés toutes les semaines, bien que l’on puisse les conserver plus d’un mois. Ces macarons sont déclinés en une quarantaine de parfums différents, il y a bien sûr le très classique macaron aux amandes, « mais mes clients aiment beaucoup ceux au nougat, au caramel fleur de sel, ou à la pistache. Depuis un mois, le dernier né, au mimosa, a aussi beaucoup de succès ».
Pas de boutique pour Sylvie, elle fait les marchés de Pornic, Préfailles et même Piriac. Tous les étés, elle est présente sur le marché du terroir au Croisic. À la demande de ses clients de passage, elle envoie régulièrement des Colissimos, ainsi ses macarons arrivent frais aussi bien pour Noël que pour de grandes occasions, dans tous les coins de la France.
En gardant à l’esprit qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses, vous pouvez contacter Sylvie à l’adresse suivante : sylviemacarons@hotmail.fr

20/05/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Franchissement de la Loire : il y a urgence »

Vos commentaires

#1 - Le 16 juin 2011 à 14h09 par dumas, Etiolles
Les macarons, plus qu’une tendance sont un reflexe de noblesse lors d’evenement de taille. Et bien que cette noblesse soit bien installée, notament dans le paysage français, on peut voir diverses déclinaisons accessible au grand publique comme le montre cet article :
http://www.nosjuniors.com/sante-bien-etre/test-produit-oh-mon-beau-macaron/

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter