Saint Brévin Infos

Musique à tous les étages

Double anniversaire pour l’école de musique de Saint-Brévin. Elle fête cette année ses 30 ans et organise sa 15e semaine musicale du 24 au 30 octobre. Une semaine musicale avec toujours la même philosophie : éclectisme et gratuité.

D’abord un peu d’histoire. L’école de musique de Saint-Brévin a accueilli ses premiers élèves le 1er octobre 1981 sous la houlette de Jean-Pierre Berlugue qui en est toujours le directeur. Lors de son ouverture l’école comptait trois professeurs pour 60 élèves. Un effectif qui n’a fait que croître et embellir avec aujourd’hui 19 professeurs et 415 élèves. Le prix aussi a suivi cette inflation. Il y a 30 ans l’inscription coûtait 100 francs contre 100 euros aujourd’hui. Ses missions sont restées identiques depuis son ouverture. Outre l’enseignement de la musique, le but est de permettre l’accès au plus grand nombre à une pratique musicale tout en tissant du lien social. C’est également un lieu d’accueil, d’expression, d’échanges et de ressources pour tout musicien ou chanteur amateur, quelle que soit sa pratique (orale, écrite, acoustique ou amplifiée).
L’école de musique brévinoise, municipale à l’origine est devenue intercommunale en 1997 sous la tutelle de la toute nouvelle Communauté de Communes du Sud Estuaire. Cette même année, charnière dans l’histoire de l’école, elle dit adieu aux locaux préfabriqués pour déménager dans le nouveau bâtiment de l'avenue du Maréchal Joffre. «A l’occasion de l’ouverture de ces nouveaux locaux, j’avais proposé à Christian Renaudineau (le maire de l’époque) une semaine de musique pendant les vacances de Toussaint car l’inauguration avait lieu pendant cette période. Et comme ça a bien fonctionné la ville a souhaité renouveler et pérenniser cette opération» se réjouit Jean-Pierre Berlugue. Et elle a fait des petits avec la semaine théâtrale pendant les vacances de Pâques et la semaine du cinéma pendant celles de février.
Carte blanche à l’école de musique
La particularité de cette 15e édition de la semaine musicale est qu’elle est entièrement dévolue à l’école de musique. Lors de chaque soirée du 24 au 30 octobre à la salle de l’Étoile de Jade, au moins un professeur montera sur scène avec son groupe. «C’est aussi l’occasion pour les élèves de changer leur point de vue sur les profs de l’école » ajoute Jean-Pierre Berlugue. «Car ils les voient toujours en situation d’enseignants, et assez peu en situation d’artistes, c’est-à-dire sur scène ».
A l’occasion du 30e anniversaire de l’école, le programme de la semaine musicale est particulièrement fourni avec des concerts bien sûr, mais aussi du cinéma (trois films musicaux proposés à CinéJade), un apéritif musical ou encore un bal familial par les élèves de l’école. Impossible de parler ici en détail de chaque spectacle. Ce serait long et fastidieux. Pour le programme complet, cliquez sur ce lien : http://www.saint-brevin.fr/tourisme/15eme-semaine-musique-chanson.html
Néanmoins on peut évoquer les deux soirées phares de cette semaine. D’abord le grand bal populaire d’ouverture où les 19 professeurs et quatre musiciens invités joueront des airs bretons, klezmers (yiddishs d’Europe centrale et de l’est), russes, Renaissance, musettes et modernes «avec la volonté de se retrouver tous ensemble pour faire la fête autour du gâteau d’anniversaire et dans 30 ans vous vous en souviendrez encore promet Sophie, une professeure. »
Le clou de cette semaine sera sans aucun doute le concert du Bagad de Saint-Nazaire le samedi 29 octobre à 20h30 qui jouera pour la première fois en live son nouvel album «Sons de villes»; un album qui ne sera enregistré qu’au printemps prochain. «Ce sera un CD-livre avec 150 photos reliant Saint-Nazaire, New York et Shanghai» confie Christian Méhat, le penn sonneur (chef d’orchestre) du Bagad. «Seront également insérés des samples avec des sons enregistrés aux États-Unis et en Chine. Le concert sera un avant-goût de ce disque avec une quinzaine de pastilles sonores mixées avec la musique du Bagad et des photos projetées sur un écran géant en fond de scène. » Attention, les réservations pour cette soirée vont bon train. La jauge est limitée et il vous est plus que jamais conseillé de retirer votre place à l’office de tourisme.

Jean-Pierre Berlugue, directeur de l'école de musique donne la leçon
Jean-Pierre Berlugue, directeur de l'école de musique donne la leçon
Auteur : GG | 18/10/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Théâtre au Casino : "Mon colocataire est une garce" »
Article suivant : « 100 000 personnes attendues aux feux d'artifice »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Cirque Saint-Petersbourg
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter