Saint Brévin Infos

Saint Brevin : Championnat Grand Ouest de Sauvetage Sportif

Cette compétition inter-régionale, est une des dernières étapes de sélection avant les championnats de France. Pour raison de grands vents, les épreuves de dimanche ont été annulées, et sont reportées le 23 juin, à Pléneuf-Val-André (22) .
  • Beach flag
  • Beach flag
  • Beach flag
  • Surf ski d'entraînement
  • Archive SESCB
  • Archive SESCB

Le club « Sud Estuaire Sauvetage Côtier Brévinois » (SESCB)

Crée il y a un an et demi, il a déjà 150 adhérents. L’entraînement régulier, permet aux jeunes à passer le BSB (Brevet Surveillant de Baignade) puis le BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique), et pour les plus performants à participer aux compétitions régionales et nationales.

Le sauvetage sportif est une discipline sportive à part entière qui se caractérise par la diversité de ses épreuves : en mer ou en piscine, avec ou sans embarcation.

Par exemple, les sauveteurs peuvent partir de la plage, ensuite ils doivent nager, contourner des bouées et revenir sur la plage pour franchir la ligne d’arrivée. Dans d’autres épreuves, ils doivent effectuer un parcours en mer, avec leur surf Ski. Pour ces épreuves ils utilisent une planche de surf spéciale plus épaisse qui leur permet de passer plus facilement les vagues.

Comme souvent dans la réalité, plusieurs centaines de mètres séparent le poste de secours de la victime, d’autres épreuves ont pour objectif d'entraîner les sauveteurs à la course sur le sable.

Par exemple, pour l’épreuve du « Beach Flag », les sauveteurs sont couchés sur le sable à plat ventre, dos aux bâtons qui sont plantés à 20 m derrière. Au signal, les compétiteurs se redressent, se retournent et effectuent un sprint pour s’emparer de l’un des bâtons. Celui qui reste sans bâton est éliminé.
Il y a aussi, le relais « Sauvetage Bouée Tube » (Un sauveteur ramène une victime à l’aide d’une bouée tube) ou encore le « Relais Sauvetage en Planche » (Un sauveteur doit ramener une victime à l'aide d'une planche de sauvetage).

Quelques chiffres

Cette activité se pratique en compétition au niveau local comme au niveau mondial, avec le même souci de réalisation de performance.
Voici quelques performances époustouflantes :

En bassin de 25 m
En 2006 à Perpignan, Emilie Ramia a mis 38’’77 pour faire le « 50 m mannequin »
En 2011 à Albi, Florian Laclaustra Albi, n’a mis que 31’’ 10 pour cette même épreuve.
En bassin de 50 m
En 2012, Thomas Vilacecca pour le « 200 m super sauvetage » a fait 2’10’’19,
La compétition d’aujourd’hui, est une qualification pour les Championnat de France à Hossegor du 21 au 23 septembre. Ensuite, rendez-vous, à Montpellier aux championnats du Monde en 2014.

Une rencontre

Pierre Lopez
Pierre Lopez

Entre deux épreuves, Pierre Lopez s’échauffe… déjà très ou trop bronzé pour saison, il avoue rentrer d’Australie… la plage de Saint Brevin, doit lui paraître bien calme !
Ayant découvert le sauvetage sportif il y a un peu plus d’un an, il a voulu, son Bac et son BNSSA en poche, aller aux origines de ce sport, donc en Australie.

Originaire du club ASCA 44 de La Turballe, il faisait, avant son départ, partie du top 10.
A Caloundra, il a côtoyé certains des meilleurs mondiaux, et là « vu qu’ils commencent dès l’âge de 5-6 ans, je me suis retrouvé à la ramasse ! » dit-il.
« Mais comme je voulais, à tout prix, devenir sauveteur australien, j’ai travaillé dur pendant 7 mois après avoir repassé l’équivalent du BNSSA, le « bronze medaillon ». Puis, après avoir été bénévole, je suis devenu PRO, et maintenant je ne pense qu’à un nouveau départ aux antipodes ».
En attendant les championnats de France, il termine ces épreuves régionales en bonne position, et malgré son absence au sprint noté sur 20, il arrive 2e à deux points d’écart du premier.
 

Résultats

Sénior Hommes :
1er LECHAT Jonathan de ASCA44 avec 72/100
2e LOPEZ Pierre de l’ASCA44 avec 70/100
3e RYCKEWAERT Vincent de SN TOURS avec 53/100

Sénior FEMMES :
1e MARQUEZ-DIAZ Mélodie de l’ASCA44 avec 76/120
2e MARTIN Agathe de RENNES BSC avec 70/120
3e BERRIDGE Kate de SESCB avec 65/120

Pour l’SESCB, les juniors n’ont pas démérité :
1ere GEINOZ Caroline avec 76/80
2e DROUET Océane avec 72/80
2e BUREL Martin avec 65/100

Pratique
Sud Estuaire Sauvetage Côtier Brévinois : http://sescb.blogspot.fr/%20/%20_blank
Contact : sescb.asso@gmail.com – 06-64-66-95-06

Auteur : Caroline | 03/06/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Étape brévinoise pour Raymond Poulidor »
Article suivant : « David Douillet : la culture du sport »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter