Saint Brévin Infos

Saint-Brevin dans la course de la Solidaire du chocolat

Pas vraiment de pression pour les 18 élèves sélectionnés de la section espagnol du collège brévinois René-Guy Cadou. Ce sont pourtant eux qui devront jouer les journalistes en terre mexicaine pour couvrir la course à la voile qui s’élance dimanche de Saint-Nazaire.

Envoyés spéciaux au Mexique

Ces élèves ont été tirés au sort dans le cadre d’un partenariat initié par le conseil général, dans le cadre de l’opération un bateau-un collège qui s’est enrichi avec un nouveau concept Reporters solidaires.  Ils devront donc écrire et suivre la course pour en rendre compte aux 24 autres établissements impliqués dans cette épreuve nautique. Épreuve qui dépasse le cadre sportif, puisqu’elle revêt des dimensions pédagogiques, humaines et de découvertes.
Les reporters en herbe (14/15 ans) vont s’envoler pour le Mexique début avril pour suivre l’épreuve et l’arrivée des bateaux. Comme il s’agit d’échanges culturels et fraternels, 12 jeunes mexicains  de Progreso* (où doivent arriver les voiliers) et trois accompagnateurs ont été accueillis dans six familles brévinoises. Tout ce petit monde a été reçu officiellement par la municipalité. Le conseiller général maire, Yannick Haury, dans un bref discours a tenu à exprimer « Le désir que vous voyez un peu des nôtres, désormais, et que nous soyons au-delà des frontières des personnes qui partagent quelque chose en commun ».

3 000 candidats mexicains

Rencontre avec l’un des accompagnateurs mexicains, Miguel Alejandro Vazquez **.
« Nous sommes évidemment très heureux d’être ici, c’est une chance énorme, nous avons rencontré des personnes très généreuses et aimables, c’est une opportunité unique pour nous ».
Comment s’est fait le choix des élèves mexicains ? : « Au départ, nous avons été mis en contact par le collège Cadou. Le gouvernement du Yucatán a appelé beaucoup de départements et les secrétariats de l’éducation publique, du tourisme, de la jeunesse et d’autres encore ». 
« Nous avons eu 3 000 candidatures ! Nous avons fait des sélections, non pas par établissement, mais individuelles. Les élèves devaient passer un examen écrit sur l’histoire de leur région et de leur village et réaliser un dessin. Il y a eu des examens psychologiques pour être certains qu’ils puissent se séparer de leurs parents sans problème et un autre pour démontrer leurs capacités d’expression ».
Peut-on envisager un prolongement après l’événement ? : « Nous ne savons pas exactement ce qui va se passer ensuite, mais il aura une suite, même si c’est compliqué puisque nos élèves mexicains sélectionnés proviennent de différents collèges, mais les familles resteront en contact avec internet ».

*Progreso est une ville portuaire de l'État du Yucatan au Mexique
** Miguel Alejandro Vazquez est employé au secrétariat de l’éducation publique
Le collège René-Guy Cadou va mettre en place un PC course  pour suivre l’épreuve  en direct.

Auteur : JRC | 08/03/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Nouveaux vestiaires-sanitaires pour la base nautique »
Article suivant : « Char à voile : un sport écolo ! »

Vos commentaires

#1 - Le 09 mars 2012 à 20h49 par paolo, Saint Brevin
C'est bien de jeter l'argent par les fenetres....la crise mais pas partout et surtout pas dans les administrations....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-Web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter