Saint Brévin Infos

Saint-Brevin : établissements de Mindin la mobilisation se poursuit

La réunion d’information du syndicat Force Ouvrière des Etablissements de Mindin qui s’est déroulée aujourd’hui  a rassemblé environ 120 agents des 3 établissements concernés.

Ce sont également associés des agents du collectif des urgences du CH de St Nazaire, des agents du CHU de Nantes ainsi que des collègues FO de l’hôpital de Savenay. Tous ont pu prendre la parole pour évoquer leurs propres situations, ainsi que les projections dégradées à venir.

Les revendications restent inchangées : ouverture de véritables négociations, abandon du projet de délocalisation sur 2 sites différents, préservation des postes des infirmières de nuit assurant la sécurité des professionnels et des résidents.

FO Santé rappelle : l’ARS et le Conseil Départemental souhaitent procéder à l’éclatement de nos établissements sur plusieurs communes dans un délai de 4 à 6 ans. Les directions sont en charge de la mise en oeuvre des intentions des tarificateurs.

Certaines mesures se mettent en place sur des dispositifs communs à tous les établissements du site, comme par exemple

- Suppression des postes infirmières de nuit dégradant la sécurité des usagers et des professionnels du secteur nuit, qui se retrouveront bien seuls face aux situations d’urgence. A la clé un glissement de tâche vers les veilleurs de nuit, dans les responsabilités et les soins à r éaliser. Les urgences du CH de St Nazaire déjà saturées, se verront également dans l’obligation d’accueillir des résidents qui pouvaient jusqu’à présent rester sur leurs lieux de vie.

D’autres interrogations ne nous échapperont pas aussi, par exemple

- A venir du GCSMS et des emplois

- Trajets des agents des différents sites suivant les implantations choisies, impactant aussi le mode de garde pour les collègues ayant des enfants ou perturbant des obligations personnelles

- Perte d’acquis sociaux (RTT, Temps de pause, etc…)

- Revisite des effectifs pour aplanir les coûts de la reconstruction

Lors des dernières instances, les statistiques présentées sont ciblées sur Nantes et son agglomération à environ 70% contre seulement 30% côté ouest (dont 16% sur St Nazaire) Tout aspire à reconstruire sur la région nantaise.

Le mot d’ordre est à la mobilisation, de nouvelles actions sont à venir.

12/09/2019 | 0 commentaire
Article suivant : « Saint-Brevin : la pétition contre la délocalisation des établissements de Mindin a recueilli 1200 signatures »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter