Saint Brévin Infos

Saint-Brevin : le maire réagit sur le départ programmé des établissements médicaux-sociaux de Mindin

Le Département et l'agence régionale de santé qui gèrent l'Ehpad Mer et Pins, l'institut médico-éducatif (IME), le foyer de vie Les Abris de Jade et L'EPMS Le Littoral, vont devoir être transférés dans un délai de 6 ans. La justification de ce transfert est le risque de submersion qui n’a jamais été démontré scientifiquement mais qui existe selon les autorités.
Déjà en juin 2017 le personnel d'EPMS en grève avait inventé le gilet jaune
Déjà en juin 2017 le personnel d'EPMS en grève avait inventé le gilet jaune

Les établissements sont situés sur 24 ha le long de la Loire. Il faudrait conforter la digue, mais devant le coût les actionnaires préfèrent un nouvel emplacement plus fonctionnel.

« On n'est pas habitués à prendre acte de décisions prises d'autorités comme ça. On va mettre le dossier sur la table. On peut explorer l'idée de bâtiments sur pilotis. Et si ce n'est pas possible, on sait qu'il existe des terrains disponibles sur Saint-Brévin. La plupart des agents ne veulent pas partir à Nantes." Souligne Yann Le Foll, délégué Force Ouvrière dans une déclaration à France Bleu.

La réaction du maire de Saint-Brevin les Pins Yannick Morez

" Les établissements publics médico-sociaux de Mindin doivent rester sur Saint-Brevin. Ils sont liés à notre ville, à son histoire et à ses habitants. Le Département et l’Agence de Régionale de Santé ne peuvent et surtout ne doivent pas tirer, comme cela, un trait sur cette histoire commune, partagée, appréciée. Les possibilités existent. 

J’ai rencontré le vendredi 1er mars Mr Coiplet, le directeur de l’ARS, et Mme Neyrolles, déléguée territoriale de l’ARS, pour défendre le déménagement du site de Mindin sur la commune.

Je le redis, il est capital que cet établissement reste sur Saint-Brevin non seulement sur le plan humain pour les personnes qui y travaillent, mais aussi sur le plan économique. Je leur ai précisé qu’un emplacement était déjà réservé pour les accueillir. 

Par ailleurs, je rencontre à mon retour la vice-présidente du Conseil départemental pour faire le point sur la situation. 

Je ferai tout pour conserver sur notre commune cet établissement que je connais parfaitement y étant médecin depuis 28 ans." a précisé le maire de Saint-Brevin Yannick Morez dans un communiqué.

Le plan de prévention des risques littoraux de la côte de Jade à Saint-Brevin-les-Pins. ©Préfecture de Loire-Atlantique
Le plan de prévention des risques littoraux de la côte de Jade à Saint-Brevin-les-Pins. ©Préfecture de Loire-Atlantique
08/03/2019 | 1 commentaire
Article suivant : « Les brévinois qui ont marqué l’année 2018 »

Vos commentaires

#1 - Le 07 mai 2019 à 15h53 par Rommé, Saint Brevin Les Pins
La Ville de st Brevin les pins va mourir si vous enlever le site de mindin
Ne baisser pas les bras bon courage à vous tous

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter