Saint Brévin Infos

Saint-Brevin Mindin : le problème du Ségur de la santé n’est toujours pas réglé

Cela fait des mois que cela dure, à croire que la direction et le conseil départemental jouent le pourrissement.

« Pour rappel sur le Foyer de Vie à MINDIN aucun agent ne perçoit ou ne percevra le SEGUR car l'établissement n'est pas financé par la Sécurité Sociale mais par le Conseil Départemental, alors que ces agents font partie intégrante de la Fonction Publique Hospitalière. Cette injustice doit être réparée rapidement et la conférence sociale devant statuer sur la revalorisation salariale doit se tenir rapidement. Nous n'accepterons pas un SEGUR au rabais, c'est 183€ pour tous et rien d'autre ! Sur les deux autres établissements du site (EPMS et IME) il en reste encore plus de la moitié d'exclus ! Alors nous continuons le combat en nous organisant localement, départementalement, régionalement et nationalement pour obtenir satisfaction des revendications ! Une montée à PARIS n'est pas exclue ! ! ! La Fédération FO SPS a écrit une lettre ouverte à MACRON et un courrier à CASTEX pour faire bouger ce dossier le plus rapidement possible. » Souligne le syndicat FO.

« Depuis plusieurs mois maintenant nous sommes victimes du mépris des pouvoirs publics qui refusent de nous accorder le Ségur de la santé 183 € net/mois alors que les Hôpitaux et Ehpad publics et privés l'ont obtenu depuis septembre 2020. Comment expliquer aux agents du FDV que leur collègues de la lingerie et des cuisines bénéficient du Ségur, nous sommes bien face à une injustice et à une discrimination ! » Poursuit le syndicat.

22/10/2021 | 2 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 04 novembre 2021 à 14h37 par Lougarou Brévinois
FO asigné le ségur et maintenant on pleurniche!!!!
#2 - Le 25 novembre 2021 à 08h17 par Chloé, Saint-nazaire
Alors que la cinquième vague se précise, l’hôpital public est au bord de l’implosion. Après des années de politique d’austérité, que l’exécutif a accentuée en supprimant 5 700 lits en 2020, l’état des lieux est sévère. Selon les établissements, 5 % à 20 % des lits théoriquement disponibles sont fermés du fait des pénuries de personnels, dues notamment à une incessante aggravation des conditions de travail qui fait fuir les agents. Or pour l’instant, les 15 000 recrutements annoncés mi-2020 restent une promesse. L’hôpital doit unifier ses forces pour imposer au gouvernement un changement radical d’orientation des politiques de santé !, martèle Didier Birig, secrétaire général de FO-SPS, pour qui il est urgent de rompre avec la logique financière du plan « Ma santé 2022 ».

Construire le rapport de force
Si la fédération a été signataire du Ségur de la santé (et donc notamment du complément de traitement indiciaire de 183 euros mensuels), les avancées salariales ne sauraient combler le déficit d’attractivité et de fidélisation des agents, souligne Didier Birig. En sortir exige, pour FO-SPS, la création des lits et postes nécessaires au bon fonctionnement de l’hôpital, ainsi que l’ouverture du numerus clausus médical, de nouveaux instituts paramédicaux et des négociations inter-fonctions publiques pour les carrières des personnels. Active depuis des semaines pour construire le rapport de force, FO-SPS va publier, avec deux autres organisations, une déclaration sur l’état déplorable du système de santé. Surtout, la fédération prépare pour le 1er février 2022 une grande conférence FO pour un autre hôpital. Afin de faire un état des lieux détaillé, les représentants FO des établissements seront réunis au siège de la confédération, qui appuie l’initiative. En attendant, le CCN a apporté son soutien aux fédérations, unions départementales et syndicats engagés dans la préservation des hôpitaux de proximité : hôpital de Mayenne, avec l’initiative de rassembler au ministère le 4 décembre, Ambert, APHP et Bichat, Beaujon, Château-du-Loir, Luçon, hôpital des armées Desgenettes à Lyon...

ELIE HI

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter